Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cap Cavallo CORSE : Le plaisancier tombé d'un semi-rigide retrouvé sur un rocher

Publié le par Rédaction Pneuboat

Le plaisancier tombé d'un semi-rigide, samedi 9 septembre 2017 peu après 14 heures, au large de Cap Cavallo en Balagne est un miraculé.

Réagir sur le forum PNEUBOAT

L'homme de  60 ans a nagé plusieurs heures dans une mer agitée avant de pouvoir regagner le rivage et être repéré et hélitreuillé par l'hélicoptère PUMA de la BA 126 de Solenzara-Ventiseri. Légèrement blessé ce dernier a été évacué vers le CH d'Ajaccio


Le CrossMed Corse de'Ajaccio a été alerté peu après 14 heures que le pilote d'un semi-rigide de location était tombé à la mer dans le secteur de Cap Cavallo, commune de Calenzana. 
Aussitôt d'importants moyens étaient déclenchés : la vedette SNSM 128 "Notre-Dame de la Serra" de Calvi, l'hélicoptère de la Sécurité Civile avec à son bord une équipe de pompiers du GRIMA 2B, le Centre de secours de Galeria, , une patrouille terrestre de la Gendarmerie et un Hélicoptère Puma de la BA 126 de Solenzara-Ventiseri. 


Les plaisanciers dans l'incapacité de donner leur position précise !!!
Au moment des faits, cinq personnes, des vacanciers se trouvaient à bord de l'embarcation, jusqu'à ce que le pilote de 60 ans, ne prenne une vague et se retrouve éjecté par dessus bord. 
Paniquées, les 4 autres personnes ont réussi tant bien que mal à couper le moteur et à donner l'alerte par téléphone portable. 
Malheureusement pour eux, ils étaient dans l'incapacité de donner de donner leur position précise, ce qui n'allait pas faciliter les recherches. 


L'hélicoptère de la Sécurité Civile balayait une première zone, sans succès, avant de passer le relais au PUMA de la BA126 de Solenzara-Ventiseri et de se poser à l'aéroport de Calvi en attente.  
Le bateau, qui était en avarie, et ses quatre occupants étaient retrouvés et mis en sécurité. 
En revanche, après plus de 2h30 de recherches, l'espoir de retrouver sain et sauf le plaisancier tombé à l'eau  s'amenuisait. 
De son côté, avec l'aide de Météo France Toulouse, le CROSS Corse effectuait des simulations de dérive pour tenter de localiser les recherches dans le bon secteur. 

Un peu plus tard, on apprenait que l'homme, nageur confirmé, en bonne forme physique, avait réussi  malgré la houle à regagner le bord et à grimper sur les rochers, avant dans un premier temps  de se diriger vers un point haut pour tenter de se faire repérer et enfin de redescendre vers les rochers. 
C'est là, à 17h05, soit près de 3 heures après les faits que le pilote du semi-rigide était, au grand soulagement de tous, retrouvé par le PUMA de Solenzara. 
Hélitreuillé à bord, souffrant de blessures légères, il était examiné par le médecin de bord avant d'être évacué vers le CH d'Ajaccio. 
Le semi-rigide était pris en remorque par la vedette de la SNSM et ramené vers Calvi. 


Des règles de sécurité à respecter 
Cette mésaventure qui aurait pu se terminer de façon tragique pose une fois de plus le problème de la sécurité en mer. 
Comme l'a fait observer l'officier de garde du Cross Corse d'Ajaccio, quatre points ont été relevés lors de cette intervention: 
- Les passagers n'avaient pour seul moyen de communication que leur téléphone portable 
- Aucun ne portait de gilet de sauvetage alors que c'est une obligation 
- Pour une raison qu'il conviendra d'élucider, le coupe-circuit n'a pas joué son rôle lorsque le pilote est tombé à la mer 
- Lorsqu'on part en mer, on est censé connaître la zone où l'on va et on doit avoir, au minimum, une carte marine des lieux, ce qui n'était pas le cas. 
L'officier rappelle enfin qu'en cas de problème il faut prendre contact avec le Cross par VHF Canal 16 ou par téléphone au 196 ou encore au 04 95 20 13 63

Commenter cet article