Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2,3 tonnes de cannabis à bord d'un bateau go fast semi-rigide saisies par les douanes Méditerranée

Publié le par Rédaction pneuboat

2,3 tonnes de cannabis ont été saisies en Méditerranée par les douanes française et espagnole entre le 3 et le 17 juillet 2017, dans le cadre de l'opération de surveillance maritime "Pascal 2017", indique la douane dans un communiqué.

Les moyens maritimes et aériens ont été mutualisés afin de mettre en place une opération aéromaritime de grande envergure pour lutter contre le trafic de drogue par voie maritime, en Méditerranée. Cette opération a été créée en 2016 et a vocation a être renouvelée.
Dans le détail, ces 2,3 tonnes ont été saisies lors de trois opérations :


 - le 7 juillet 2017, les moyens aériens français ont identifié un semi-rigide transportant des ballots à bord. Ce dernier débarque sur une plage d'Algésiras et les ballots sont chargés dans une camionnette. Le chauffeur de cette dernière est interpéllé et 600 kg de résine de cannabis sont saisis.


- le 10 juillet 2017, une longue traque en mer d'Alboran mobilise la totalité des moyens aériens français et espagnols. Un semi-rigide transportant 5 tonnes de résine de cannabis est repéré et pris en chasse.

Les trafiquants jettent alors une partie de la cargaison en mer. Le semi-rigide est intercepté et 1.100 tonnes de drogue sont saisies. Les quatre membres d'équipage du go-fast sont interpellés.


- le 14 juillet 2017, c'est un nouveau semi-rigide qui est repéré par un hélicoptère français. Il est pris en chasse par un patrouilleur espagnol. Lors du débarquement de la drogue sur une plage proche de Gibraltar, les autorités espagnoles ont pu arrêter le chauffeur et récupérer 600 kg de résine de cannabis

Le GO FAST sont des bateaux semi-rigide privilégié par les narcotraficants pour rapatrier la drogue !
Il leur faut à peine 12 heures pour gagner les Baléares. Moins de 24 heures de mer pour rejoindre une zone de transbordement au large de la Catalogne ou pour accoster,
 "beacher" disent les spécialistes, discrètement sur une plage d'Alicante ou de Barcelone.

Chaque embarcation peut transporter jusqu'à 2 tonnes de "shit". "750 kg de charge par moteur", précise une source policière. Ces bateaux de 8 à 18 mètres à coque semi-rigide en comptent généralement quatre, 1000 CV de puissance. De nouveaux modèles propulsés par six, voire huit moteurs Yamaha de 250 CV viennent d'être repérés.

Plusieurs fabricants européens se partagent le marché ; parmi eux, Crampton, dont un dirigeant a récemment été mis en cause pour blanchiment d'argent de la drogue. En 2005, une vingtaine de ces bateaux made in England, flambant neuf et discrètement surveillés, avaient été mis à l'eau à Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales) avant de gagner le Maroc.

Commenter cet article